• voir page fcbook du même nom :

     

    http://www.facebook.com/CompromissionImmunitaireFelineDitePIF/

     

    @CompromissionImmunitaireFelineDitePIF


    votre commentaire
  • qui est en fait une maladie autoimmune suite à une mutation de coronavirus, que le chat n'a pu surmonter, pour une série de raisons qui seront listées ultérieurement

    Voir les travaux du dr Irène de Villiers, sur                  http://bioveto.blog.fr                  

    (je ne parviens pas à copier les liens ici)

    Le dr de Villiers est, entre autres,  dr en immunologie, et dr en homéopathie. Elle n'est pas vétérinaire , mais elle est chercheur de très  haut niveau sur la PIF , y a consacré plus de vingt ans, et en sait plus long que tout autre "expert" de ma connaissance. 

    Je suis en train de traduire ses travaux en français pour les mettre en ligne.

    D'abord des erreurs majeures à ne pas commettre: ni antibiotiques ni corticoïdes ni interféron

    Seul le chat peut surmonter la PIF.     Pour cela il faut qu'il récupère un THYMUS fonctionnel. Vaccinations trop précoces, trop rapprochées ou trop nombreuses, le détruisent. corticoïdes également. antibiotiques entoxinent le chat.

    Donc tâcher de faire traduire les textes mis en ligne au plus tôt, car quand le diagnostic est fait par le vétérinaire "moyen" il est souvent bien tard (pas trop tard, mais bien tard, on est devant une course de vitesse). De mon côté, j'essaie de traduire demain au moins le principal.


    5 commentaires
  • ..cf :           http://                             www.rebelle-sante.com/node/3187


    11 commentaires
  • (((rétrospectivement  au 5/7/14))): chat trouvé; données cliniques  uniquement )))  

     

     premier cas clinique sur chat trouvé au système immunitaire encore intact (pas  subi de vaccinations)

    ..le chat en boit volontiers, souvent, spontanément, et son état général s'améliore notablement en quelques semaines   ...

    pour les PIF sur chats vaccinés, il faudrait pouvoir étudier la mise en oeuvre  de la démarche du dr Jean Elmiger..: faire marche arrière pour effacer toutes les tempêtes immunitaires  induites par des survaccinations : pas simple! cf  interview du dr Jean Elmiger sur http://bioveto.blog.fr


    10 commentaires
  • Argent colloidal : "J'ai soigné mes chats" (mycose, gale d'oreilles, coryza) "J'ai utilisé l'argent colloïdal pour mes chats : l'un d'entre eux était atteint d'une maladie fongique qui récidivait après traitement antibiotique et antifongique. Malgré les augmentations de doses de  l'un et de l'autre à la deuxième atteinte après deux mois de répit et au bout d'un mois de traitement, son état ne faisait qu'empirer,l  es lésions devenaient des blessurse qui partaient de la tête et se répandaient de plus en plus. J'ai donc cessé les  antibiotiques et antifongiques et j'ai tenté le tout pour le tout en lui donnant de l'argent colloidal tous les matins (10 ml) et je lui en passais un peu sur les plaies avec un coton. Il acceptait très facilement de le boire, sans se débattre et au bout d'une semaine tout avait disparu, il ne se grattait plus. Idem pour la gale des oreilles  dont il souffre en ce moment, en deux jours. Les grattements ont cessé mais je continue (en local, j'en verse dans le canal auditif).

    J'ai également guéri quatre de mes félins de coryza en quelques jours, une semaine pour la plus touchée (ses yeux coulaient et elle avait du mal à respirer). Depuis j'en mets dans leur boisson de temps en temps, ils la boivent sans difficulté et sont toujours en forme."

    témoignage adressé à www.biocolloidal.fr

    NB argent colloïdal et carcinome basocellulaire (cancer de la peau) chez l'humain:

    cf http://oncologieintegrative.blog.fr

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires